Ring adopte l'A2F et suspend les trackers tiers de son app mobile - Actualités RT Sécurité

Ring adopte l'A2F et suspend les trackers tiers de son app mobile

le 19/02/2020, par Michael Simon, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Sécurité, 373 mots

Pour rendre sa sonnette connectée plus sûre et plus discrète en matière de collecte de données personnelles, Amazon impose l'authentification à deux facteurs et bloque les trackers de tierces parties de son app mobile Ring Doorbell pour Android.

Ring adopte l'A2F et suspend les trackers tiers de son app mobile

La solution de surveillance à domicile Ring d'Amazon a connu des mois difficiles, depuis les révélations sur l'envoi de données privées identifiables à de multiples partenaires. Heureusement, depuis hier, Ring a pris deux mesures importantes pour garantir à ses clients que leurs comptes sont à l'abri des pirates et des regards indiscrets.

Tout d'abord, Ring rend l'authentification à deux facteurs obligatoire pour tous les utilisateurs. Cela signifie que ces derniers devront entrer un code à six chiffres pour se connecter à leur compte depuis un nouvel appareil. L'envoi d'un code à l'un des appareils de confiance désigné par l'utilisateur lui permettra de savoir si quelqu'un d'autre que lui-même tente d'accéder à son compte à distance, et il pourra modifier son mot de passe.



Avec l'authentification à deux facteurs, si vous ou quelqu'un d'autre, tente de se connecte à votre compte Ring, vous recevrez un courriel qui ressemble à ça. (Crédit : IDG)

Les codes peuvent être transmis par message texte (SMS) ou par e-mail. Il faut espérer que Ring ajoutera des apps d'authentification et des clés de sécurité lors d'une prochaine mise à jour. Ring renforce également de renforcer la protection de la vie privée via un nouveau centre de contrôle. Dans le Control Center, les utilisateurs pourront désormais refuser de partager des informations avec des annonceurs tiers. Les nouvelles options seront disponibles pour tous les utilisateurs à partir de cette semaine.

Au début de l'année, l'Electronic Frontier Foundation avait constaté que l'application Android Ring était « bourrée de traqueurs tiers qui envoyaient un tas d'informations personnelles identifiables sur les clients ». En réponse, Ring avait annoncé « l'interruption temporaire de la plupart des services d'analyse tiers dans les applications et le site web de Ring », le temps d'ajouter de meilleures solutions de contrôle sur les options d'opt-out.

Ring offre un contrôle très limité et un peu enfoui de l'opt-out via son site web, mais l'éditeur a promis qu'au début du printemps, son application afficherait « des options supplémentaires pour limiter le partage d'informations avec les fournisseurs de services tiers ».

Un suivi des patients Covid-19 inutile sans collaboration

Des chercheurs européens travaillent sur un système permettant d'assurer un suivi par bluetooth des personnes atteintes du Covid-19 afin de retracer leur parcours et prévenir des risques d'infection. Une façon...

le 07/04/2020, par Dominique Filippone, 1001 mots

La plupart des transactions IoT ne sont pas sécurisées selon Zscaler

Les données recueillies par le fournisseur de sécurité Zscaler montrent que, non seulement la plupart des transactions Internet ne sont pas sécurisées, mais qu'elles sont également non autorisées, car l'IoT...

le 06/03/2020, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 683 mots

VMware renforce la sécurité du cloud et des datacenters

Les mises à jour des logiciels de sécurité de VMware reposent sur une technologie acquise avec le rachat de Carbon Black, Avi Networks, Cloud Coreo et CloudHealth. Afin de fournir une protection unifiée aux...

le 02/03/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1297 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...