L'Europe prend position contre les opérateurs sur la neutralité du net et le roaming - Actualités RT Opérateurs/FAI

L'Europe prend position contre les opérateurs sur la neutralité du net et le roaming

le 07/04/2014, par Didier Barathon, Opérateurs/FAI, 437 mots

Sous le nom de « continent connect », le Parlement européen vient de prendre deux décisions qui heurtent les opérateurs. Les consommateurs et les tenants de la totale liberté d'Internet, eux, se réjouissent.

L'Europe prend position contre les opérateurs sur la neutralité du net et le roaming

Les opérateurs français, regroupés dans la Fédération française des télécoms n'y vont pas de main morte, en commentant le vote du Parlement européen sur les télécoms, intervenu jeudi 3 avril. Pour eux « c'est une menace sur l'investissement et l'innovation « » sur le vieux continent. Ils parlent même « d'incompréhension par le Parlement européen quant au fonctionnement physique et technique des réseaux et de l'Internet ». 

Le Parlement a voté des dispositions qui empêchent les fournisseurs d'accès de favoriser un service, d'en ralentir d'autres, bref de gérer le trafic qui passe sur leurs réseaux. Ils sont considérés comme des fournisseurs qui doivent impérativement rester « neutres » et ne pas se rémunérer sur ce trafic empruntant leurs réseaux. Au contraire, les opérateurs souhaitent se faire payer pour les nouveaux services  audiovisuels qui empruntent leurs réseaux. D'un côté on parle donc de neutralité du net  et de l'autre d'incompréhension. Les opérateurs ralentissent par exemple Skype et veulent réaliser la même chose sur Netflix et tous les nouveaux services qui arrivent.

Sur le même sujetUne revente des fréquences se profile en AllemagneLe législateur d'attente à leurs marges

Une fois de plus, les opérateurs sont virulents, accusant le législateur d'attenter à leurs marges et à leurs capacités d'investissement. Ils estiment que les acteurs européens sont défavorisés par rapport aux nouveaux intervenants venus d'outre-Atlantique. La neutralité du net n'est pas le seul sujet, pour le seul niveau européen, ils mettent régulièrement an cause la fiscalité qui favorise également ces géants du Net américains friands de protections fiscales, en Irlande ou au Luxembourg, ce dernier pays devant par exemple abriter les futures activités de Netflix. Ce dernier proteste contre la législation américaine trop peu favorable à son avis à cette neutralité du net. 

Le « débat » médiatique tel qu'il s'engage sur ce sujet est largement défavorable aux opérateurs. Les députés européens se réjouissent de leurs décisions. Pourtant les arguments des opérateurs ne manquent pas de poids. L'Europe donne l'impression de vouloir encore réguler de manière asymétrique en défavorisant les opérateurs. C'était nécessaire les années précédentes, c'est moins le cas avec les nouvelles concurrences des OTT qui méritent d'être prises en compte.

Les opérateurs sont également pris sous le feu d'un autre vote des députés européens, abaissant les tarifs du roaming en Europe. Favorables aux consommateurs, cette décision favorise le grand marché unique. Même si ce n'est pas du tout le même dossier que celui de la neutralité du Net, la conséquence est la même : réduire les marges des opérateurs donc leurs capacités d'investissements. Les opérateurs télécoms forment une cible facile.

Vodafone lance son réseau 5G au Royaume-Uni

L'opérateur Vodafone a activé son réseau de connectivité 5G dans certaines villes du Royaume-Uni et lancé plusieurs offres d'abonnement destinées aux particuliers et aux professionnels. Après la mise en...

le 09/07/2019, par Marie Black, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 588 mots

Aston Martin Red Bull Racing avec AT&T pour couvrir ses besoins...

Grâce à une suite de solutions d'AT&T, l'équipe de Formule 1 d'Aston Martin Red Bull Racing peut mieux utiliser les données partout dans le monde. Fort d'un partenariat de huit ans, AT&T a livré

le 09/04/2019, par Samira Sarraf, IDG NS (adaptation Jean Elyan), 969 mots

58 Md$ pour la 5G en Chine dans deux ans

Après avoir loupé les trains de la 3G et de la 4G, la Chine s'apprête à investir 58 milliards de dollars dans la technologie 5G dans les deux prochaines années, selon une étude de GSMA Intelligence. Alors que...

le 27/03/2019, par Serge LEBLAL, 285 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...