HPE lance un laboratoire de tests pour la 5G

le 05/08/2020, par Andy Patrizio, IDG NS (adapté par Jean Elyan), Réseaux, 584 mots

HPE lance un laboratoire de tests pour la 5G

Hewlett Packard Enterprise a lancé le HPE 5G Lab, un environnement de tests et de développement dans lequel les opérateurs de télécommunications et leurs partenaires peuvent valider et intégrer leurs solutions de réseau 5G. Selon HPE, le Lab permettra aux opérateurs de télécommunications d'accélérer l'adoption de la 5G et de générer plus rapidement de nouveaux revenus grâce à l'expérience pratique qu'ils pourront acquérir en direct dans les dernières innovations 5G mises en oeuvre dans l'environnement de test. Jusque-là, HPE ne s'était pas autant intéressé au marché des telcos, mais les difficultés rencontrées par Huawei lui ont clairement laissé une ouverture sur le secteur.

Huawei est considéré comme un concurrent majeur sur le marché des télécommunications et de la 5G en particulier, où l'entreprise chinoise a gagné des parts considérables, en partie parce que ses produits sont moins chers que ceux de Cisco. Mais de nombreux pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Australie, pensent que Huawei représente une menace pour la sécurité et ont banni ses produits 5G de leurs territoires. Au début de l'année, alors que Huawei était déjà sous pression, HPE a lancé une pile logicielle réseau 5G ouverte et native du cloud appelée HPE 5G Core Stack, ainsi que HPE Resource Aggregator for Open Distributed Infrastructure Management et HPE Edge Orchestrator, pour permettre aux opérateurs de télécommunications de fournir des services IT aux clients à la périphérie des réseaux des opérateurs.

Déployer des services 5G

Á la différence de la 4G qui limitait le marché avec des normes fermées et propriétaires, le standard 5G permet d'accéder à des plates-formes ouvertes, natives du cloud. Grâce à ces normes ouvertes et à des composants logiciels et matériels modulaires, les opérateurs de télécommunications peuvent combiner les équipements de différents fournisseurs et déployer de nouveaux services 5G plus rapidement, de manière plus sûre et plus souple. « La nature ouverte des technologies 5G est une opportunité pour les gouvernements et les opérateurs de télécommunications du monde entier. Ils vont pouvoir ainsi se libérer de certains fournisseurs qui ne répondaient plus à leurs attentes en matière de sécurité, de résilience et de diversification du marché », a déclaré dans un communiqué Phil Mottram, vice-président et directeur général Communications and Media Solutions chez HPE.

« Cependant, malgré de multiples déploiements réussis, des doutes subsistent quant à la capacité des technologies 5G ouvertes à faire véritablement évoluer la manière de construire les réseaux. Avec le lancement du HPE 5G Lab, les opérateurs de télécommunications, les fournisseurs de solutions et les acteurs nationaux peuvent tester en toute confiance de nouvelles solutions innovantes et s'assurer qu'elles sont prêtes pour une adoption massive », a ajouté M. Mottram.

Un lab 5G installé à Fort Collins, Colorado

L'objectif initial du HPE 5G Lab sera de faire migrer les infrastructures centrales 4G propriétaires vers un noyau 5G. En passant à la norme ouverte 5G, les entreprises de télécommunications pourront tester et valider de multiples fonctions réseau de différents fournisseurs tout en s'appuyant sur HPE pour l'intégration avec la pile HPE 5G Core Stack. En plus de cela, la filiale Aruba Networks de HPE fournira des équipements réseau pour soutenir les services fournis par les telcos aux entreprises et pour l'interconnexion WiFi 6/5G.

Le laboratoire de HPE est installé dans le centre de données de Fort Collins, Colorado, l'un des datacenters les plus récents et les plus avancés de l'entreprise. Le HPE 5G Lab est accessible virtuellement, mais tous les partenaires et clients de HPE peuvent venir sur place pour effectuer leurs tests.

Ericsson met la main sur Cradlepoint

L'équipementier de téléphonie mobile suédois va débourser 1,1 milliard de dollars pour racheter Cradlepoint, spécialiste du WAN sans-fil. Ce dernier a dévoilé récemment une offre 5G pour les filiales des...

le 22/09/2020, par Cradlepoint propose des routeurs sans-fil WAN en 5G pour les filiales., 238 mots

Palo Alto muscle son offre SD-WAN avec CloudGenix

L'équipementier californien Palo Alto étend les capacités d'apprentissage machine et d'intelligence artificielle de l'équipement SD-WAN acquis avec le rachat de CloudGenix en l'intégrant à sa solution Prisma...

le 18/09/2020, par Michael Conney, Network World (adapté par Jean Elyan), 724 mots

Extreme Networks unifie ses solutions avec sa plateforme ExtremeCloud...

Extreme Networks lance des commutateurs centraux autour d'une plate-forme de gestion cloud pour offrir une protection contre les intrusions sans fil, des services de localisation, de la gestion IoT, l'accès...

le 17/09/2020, par Michael Cooney, IDG NS (adapté par Jean Elyan), 1581 mots

Dernier dossier

Les white-box sont-elles l'avenir de la commutation réseau ?

Et si vous pouviez gérer vos commutateurs de centres de données et vos routeurs de la même façon que vos serveurs et ainsi réduire les coûts des dépenses en capital ? C'est la promesse des white-box qui amènent des systèmes d'exploitation réseau open source fonctionnant sur du matériel courant.Pour en avoir le coeur net, nous avons testé Cumulus...

Dernier entretien

Jamshid Rezaei

DSI de Mitel

Le DSI de Mitel, Jamshid Rezaei, a adopté le système japonais du Kaizen prônant l'amélioration continue...